CONFÉDÉRATION DES SYNDICATS DE FONCTIONNAIRES MEMUR-SEN

La première étape de la création de la Confédération Memur-Sen a débuté le 14 février 1992, avec la fondation de l’Union Syndicale des Enseignants. La création des différents syndicats de fonctionnaires dans les années suivantes et leur volonté de se regrouper, donnera naissance à la confédération Memur-Sen, le 9 juin 1995.

Elu à l’occasion de la 1ère assemblée générale ordinaire qui se tient le 9 juin l995, M. Akif İnan, devient le premier président de la Confédération Memur-Sen, fonction qu’il occupera jusqu’au 6 janvier 2000, date son décès. Poète, écrivain et philosophe, les écrits de M. Akif İnan seront publiés dans un grand nombre de revues et de journaux. Les œuvres de ce dernier seront recueillies et publiées par plusieurs maisons d’édition. Connu pour son engagement, M. İnan est un pionnier du syndicalisme dans le domaine de la fonction publique en Turquie.

Suite au déces du premier président, le conseil d’administration de Memur-Sen nomme, le 18 janvier 2000, M. Zübeyir Yetik à la présidence de Memur-Sen. Ce dernier renoncera à ses fonctions le 21 février 2000. Le président M. Fatih Uğurlu sera appelé à lui succéder dans la période du 29 février 2000 au 3 juin 2003.

Elu à l’issue du conseil général qui se tient le 4 juin 2003, le Dr. Ahmet Aksu sera appelé à exercer la fonction de président. Ce dernier sera reconduit dans ses fonctions à l’occasion de la 2ème assemblée générale du 1er mai 2005.

A l’occasion de la 3ème assemblée générale ordinaire qui se tient le 26 avril 2008, M Ahmet Gündoğdu sera élu à laprésidence. En 2008, Memur-Sen qui comptait 41871 membres lors de la promulgation de la loi No 4688 de 2001, compte désormais 314 701 membres.

Amenée à se prononcer sur  la question des accords collectifs, la confédération Memur-Sen se prononce en faveur de la mise en place d’un atelier sur les sujets liés aux conventions collectives et le droit de grève. 

Memur-Sen apporte son concours à la révision de la Constitution, et soutient le « oui » au Référendum du 12 septembre 2010. «Oui» à la fois sur les accords collectifs et sur les conventions collectives. La majorité des « oui » au référendum sur la modification du texte constitutionnel confère aux fonctionnaires la possibilité de négocier des accords collectifs.  

En observant les chiffres officiels de 2014, les 11 syndicats affiliés à Memur-Sen réunissaient 800000 membres, faisant de Memur-Sen la plus grande organisation non gouvernementale de la Turquie.

Le Président d’Eğitim-Bir-Sen (Syndicat des Enseignants) M. Ali Yalçın, élu Président de Memur-Sen à l’occasion du Congrès du 18-19 avril 2015, est l’actuel Président de Memur-Sen. 

Á ce jour, la Confédération Memur-Sen et les 11 branches syndicales qui la compose compte 956.000 membres.